Du château de Termes, il ne reste plus aujourd’hui que le donjon et la façade nord. Des dessins du XIXème siècle et un relevé de l’architecte Bénouville de 1857 permettent de reconstituer l’ensemble. Sa construction date de fin XIIIème à début XIVème siècle.

IMGP1046.jpg IMGP1945.JPG IMGP8629B.jpg IMGP9945.jpg

Du XIIIème siècle, il a hérité de la sévérité et de l’austérité des murailles, impression renforcée par la rareté des ouvertures. En revanche, sa masse imposante et sa défense uniquement somnitale annoncent les donjons du XIVème siècle. Le début du XIVème siècle est marqué par l’absence de machicoulis maçonnés continus, par contre très répandus à la fin du siècle comme au donjon de Bassoues comme l’illustre la galerie ci-dessous.

IMGP0825.jpg IMGP0826.jpg IMGP0830.jpg IMGP5781.jpg

Termes est un exemple de ces nombreux châteaux qui en Gascogne, se composent d’un corps de logis jouxté d’une puissante tour. Il est orienté Est-Ouest. Sur la façade Est vient se loger le corps de logis dont il ne reste que la courtine Nord.

Image de prévisualisation YouTube

Le donjon mesure à la base 10,50 m et sa hauteur peut être évaluée à 36 m. Les murs mesurent 2,10 m d’épaisseur à la base et 1,15 m au sommet. La stabilité est assurée par l’importante épaisseur du mur qui extérieurement subit deux retraits : l’un de 2,50 m de hauteur, l’autre à 2 m. Il comprenait six niveaux intérieurs.

Ci-dessous une lithographie (remerciements à Fabienne ABADIE) nous présentant le monument au XIXème siècle :

Le bâtiment principal ayant été démoli, ce qu’il en restait servit de carrière de pierres pour la construction de la ligne de chemin de fer reliant Port Saint Marie à Riscle. Le donjon, quant à lui, devenait le refuge du lierre, des ronces et autres mauvaises herbes, et ce jusque dans les années 1960 où il sera racheté par la commune de Termes grâce à son maire, Monsieur Boingnères. Sous l’impulsion de Monsieur Bentegeac, Président de l’Association du Pays vert de d’Artagnan, le donjon sera restauré afin d’être transformé en musée.

Le donjon est actuellement géré par l’Académie médiévale et populaire de Termes d’Armagnac.