Spectacle “Sacré Cathares, personne n’est Parfait !”

Spectacle médiéval “Sacrés cathares, personne n’est parfait” Vendredi 21 aout à 21h00

SacresCathares

L’intrigue se déroule en 1212 au cœur de la Croisade contre les Albigeois, Guy de Cernaux, noble baron du Nord,assiège (pas seul ils sont au moins 20 000) la cité du comte. Dans cette cité vit également Guillaume Maury, plus communément appelé Pougnarette, parfait Cathare de sonétat, attendant plus ou moins stoïquement le moment de vérifier si l’ange emprisonné en lui ira voir Dieu en ligne droite ou… pas.
Roger de Pimpesègue fera tout, mais alors vraiment tout pour sauver sa peau et ses intérêts tandis que Pétronille aspire à embrasser la foi Cathare parce que… c’est une longue histoire. Histoire au cours de laquelle on apprendra que Zara n’est pas qu’un magasin de vêtements et que les mathématiques n’ont pas été inventées à Roubaix.
Une comédie à quatre personnages d’une grande véracité historique plongeant le public dans l’univers des faux-semblants, des intrigues de pouvoir…
Un savoureux mélange servi admirablement par le texte de Michel Mathe et par la mise en scène d’Eric Vanelle qui lorgne vers le burlesque pour le plus grand bonheur du public.

Scene
Une comédie historique de Michel Mathe
Mise en scène : Eric Vanelle
avec le bienveillant regard sur le langage de Bernard Vavassori
Avec :
Marc Compozieux : Roger de Pimpesègue
Magali Esteban : Pétronille de Pimpesègue
Eric Vanelle : Pougnarette
Brice Pomes : Guy de Cernaux
Costumes : Béatrice Donnadille

Un contexte avec profondeur de champ 
La croisade contre les Albigeois, nous est rapportée d’abord par les écrits de Guillaume de Tudèle, puis par les sommes historiographiques constituées par l’Histoire de Languedoc de Dom Devic et Dom Vayssette, enfin par les travaux des spécialistes contemporains que sont Jean Duvernoy, Anne Brenon ou encore Michel Roquebert. Tout au long de ce corpus, se dévide une longue liste de sièges dont l’issue cruelle fonde, toujours et encore, un imaginaire languedocien.
La menace d’un schisme depuis le tournant du premier millénaire est anxiogène pour l’église romaine car il remet en cause la cohésion politique, sociale et spirituelle dont elle est garante à l’intérieur de sa sphère d’influence.
De ce fait, la guerre déclarée par le pape Innocent III se livre sur plusieurs fronts :
– religieux car il s’agit bien d’extirper une hérésie dans une zone que l’église catholique ne peut abandonner,
– économique car la doctrine cathare remet en cause le financement du corps d’icelle,
– politique enfin, puisqu’à son terme et sans y prendre part, la couronne de France retrouvera son emprise sur une région que lui dispute Pierre II d’Aragon.
Toutefois, loin d’une vision manichéenne opposant un catharisme libérateur à une Église oppressive, il convient de mettre en lumière le rôle ambivalent des seigneurs du Languedoc, oscillants au gré de la campagne militaire, tantôt vers les objectifs de la Croisade, tantôt vers la défense de leurs intérêts terriens.

Tarif spectacle : 14 €
Tarif reduit (chomeurs, etudiants) : 10 €
Enfant de 7 a 12 ans : 5 €
Tarif famille (2 adultes + 1 enfant) : 29 € (5 € par enfant supplementaire).
Gratuit – de 7ans

Achetez ou Réservez dès maintenant vos billets pour le spectacle :

Billetterie Weezevent